Menu

[Radio] Le Top-5 en ligne de mire

Le président (F6JSZ) aux commandes de F4KKE lors du CQ WW DX SSB 2018.
Le président (F6JSZ) aux commandes de F4KKE lors du CQ WW DX SSB 2018. (c) H.B.

Le week-end dernier (27 & 28 octobre), la station radioamateur du musée (F4KKE) a participé pour la deuxième année consécutive au CQ World-Wide DX Contest, contribuant ainsi au rayonnement international du musée.

Lors de cette première partie du concours (téléphonie), la station a été opérée dans les mêmes conditions que l'an dernier. Si 41 014 points avaient été glanés en 2017, le cru 2018 a permis d'obtenir un score de 84 975 points, soit plus du double !

"Nous avons atteint le score de l'an dernier vers 17 heures samedi, s'est satisfait le président du musée et responsable de la station. Il ne nous restait donc plus qu'à poursuivre dans cette voie pour atteindre nos objectifs : une place dans le top-5 dans notre catégorie, à savoir mono-opérateur assisté, toutes bandes, faible-puissance."

Plus de 130 pays ont été contactés au cours du week-end. "Cette fois, on a misé sur la qualité plutôt que sur la quantité, poursuit l'opérateur. Ce qui nous a permis de réaliser un bon score sans pour autant réaliser beaucoup de contacts."

Et de poursuivre : "On aurait pu faire encore mieux. Nous n'avons utilisé que trois bandes de fréquences sur les six disponibles, faute d'antennes adaptées, et cela nous donne un handicap, évidemment. Il faut noter aussi que cette fois, j'étais accompagné par Jean-Pierre, notre secrétaire, qui a su m'encourager au cours de la nuit. Tout seul, ce n'est pas évident."

Au vu des premières informations, le musée peut espérer un très bon classement. Verdict dans quelques semaines, avant la partie télégraphie (Morse) qui se déroule les 24 & 25 novembre 2018. N'hésitez-pas à venir découvrir la station en mode "compétition" et comprendre l'importance des radiocommunications au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

Vous pouvez aussi vous renseigner pour prendre des cours de radioélectricité en vue de passer l'examen radioamateur et obtenir, à votre tour, une licence d'émission.

Share