Menu

[Nouveau] Un cerf-volant "Gibson Girl" au musée

[Nouveau] Un cerf-volant "Gibson Girl" au musée

Lorsque le confinement sera levé et que le musée rouvrira ses portes au public, vous pourrez admirer cette nouvelle pièce de collection qu'est ce cerf-volant utilisé par les alliés pendant la seconde guerre mondiale.
Il s'agit d'un "Gibson Girl", utilisé à la fois par la Royal Air Force et par l'U.S. Air Force, modèle M-357-A, qui équipait les radeaux de sauvetage des bombardiers afin d'élever dans les airs le fil d'antenne des postes émetteurs de secours.
En 1941, les britanniques prirent un équipement similaire aux allemands, suite au crash d'un Junkers 88, et décidèrent de le copier. Un peu plus tard, un autre exemplaire allemand fut envoyé aux Etats-Unis qui produisirent une version améliorée de l'émetteur. Le nom "Gibson Girl" vient de la forme de l'émetteur dont le coffret était évasé au centre afin que son utilisateur puisse le coincer entre ses cuisses. Cette même forme rappelant les dessins de Charles Dana Gibson, célèbre artiste américain qui dessinait notamment des femmes habillées de corsets serrés. L'équipement comprenait une boîte en métal avec un cerf-volant dont la ligne de vol était en fait le fil d’antenne d'une longueur d'environ 90 mètres. Un générateur à manivelle fournissait la puissance pour émettre un signal de détresse en Morse sur la fréquence de détresse de 500 kHz. Par la suite, le nom de "Gibson Girl" fut donné au cerf-volant.

Nous mettons à votre disposition dans notre rubrique "Documents" un certain nombre d'informations pour compléter cette brève description. Vous pourrez admirer le cerf-volant au niveau de la station radioamateur du musée... lorsque nous l'aurons essayé !

Media

Share